(Photo avec l'aimable autorisation du National Cave et Karst Institute)
(Photo avec l'aimable autorisation du National Cave et Karst Institute)
(Photo avec l'aimable autorisation du National Cave et Karst Institute)
Puit de saumure effondré près d'Artesia, NM (Photo avec l'aimable autorisation du National Cave et Karst Institute)

RESPEC, un cabinet de conseil et de services des ressources en eau, est actuellement sous contrat pour exploiter et entretenir un système d'alarme sur une caverne de saumure sous l'ancienne installation I & W à Carlsbad, au Nouveau-Mexique. La caverne de saumure s'est formée à la suite de l'extraction de minière du Salado, une formation de sel situé à 450 pieds sous la surface du sol.

La saumure est couramment utilisée lors d'un forage afin d'empêcher la dissolution du sel autour et au-dessus du trépan de forage, et est extrait par injection d'eau douce dans une couche de sel, ce qui permet que la dissolution ait lieu, puis à pomper la saumure. Ce processus a formé une caverne souterraine, les autorités ont conclu qu'il y avait un risque d'effondrement comme deux autres cavernes qui se sont effondrés au Nouveau-Mexique en 2008.

On pense que la caverne de saumure Carlsbad va s'effondrer bientôt, ce qui pourrait affecter directement les zones résidentielles adjacentes, deux grandes autoroutes américaines, une ferme et un ranch, des magasins, une église, et le canal d'irrigation du districts de Carlsbad, qui dessert les grandes communautés agricoles au sud . Un effondrement aurait également pour effet de contaminer l'eau potable de la nappe par de l'eau chargée de saumure, où il pourrait contaminer les eaux souterraines locales avec du sel.

Depuis Avril 2009, RESPEC a été chargé d'assurer un suivi de l'affaissement de la surface au moyen d'un système d'alerte précoce. RESPEC a initialement installé quatre inclinomètres de forage, des capteurs de pression (sur la tête de puits qui se connecte à la caverne), et des piézomètres à corde vibrante dans les puits de surveillance à proximité.

Plus récemment, RESPEC a installé un piézomètre pour mesurer le niveau d'eau dans le canal d'irrigation (qui utilise l'énergie solaire et une communication radio RF401), un pluviomètre, deux capteurs de température du sol 109SS, un capteur 107 de température de l'air, et un baromètre.

Le système fonctionne en continue en utilisant les centrales d'acquisition de données de Campbell Scientific alimentés par le réseau local électrique avec un onduleur. Les données sont envoyées en flux continue en temps réel à un autre site, ou se trouve le serveur web. Les seuils d'alarme sont réglés sur l'inclinaison, la pression dans la tête de puits, et le niveau de l'eau dans la nappe aquifère peu profonde. Les alarmes sont également mises sur les flux de données et seront déclenchées si il y a un laps de temps excessif avant que les données soient téléchargées. Les alarmes sont envoyées par SMS et e-mail et sont configurées en fonction de plusieurs niveaux. Les alarmes de couleur jaune sont de bas niveau et elles sont destinées seulement aux ingénieurs, tandis que les alarmes de couleur rouge sont d'un niveau supérieur, les équipes d'intervention d'urgence locale et les ingénieurs en sont avisés immédiatement si les valeurs des données dépassent les seuils fixés.

Sommaires des applications

Application

Surveillance des mouvements du sol

Lieu

Carlsbad, Nouveau Mexique, USA

Produits utilisés

CR1000  AVW200  109SS  107  CURS100 

Organisations participantes

New Mexico Oil Conservation Division

Paramètres mesurés

L'inclinaison biaxiale, la pression atmosphérique, la température de l'air, la température du sol, la pression de l'eau dans les puits, le niveau d'eau dans les puits, le niveau de l'eau dans les canaux d'irrigation, les précipitations