Préservation de la tombe du pharaon Toutânkhamon
Préservation de la tombe du pharaon Toutânkhamon
Préservation de la tombe du pharaon Toutânkhamon
Préservation de la tombe du pharaon Toutânkhamon

En 1922, lorsque la tombe de Toutânkhamon a été découverte dans la vallée des Rois en Egypte, le tombeau était plein de trésors, d'illustrations et autres artefacts. Dans la plupart des autres tombes que les archéologues ont découvertes, le mobilier avaient été volés ou vandalisés avant que les gens pensent pouvoir les protéger. La tombe de Toutânkhamon est restée inviolée jusqu'à ce jour, et il est maintenant l'un des sites les plus visités dans la Vallée des Rois.

Les murs des tombes sont couvertes de peintures murales inestimables, mais comme le temps a passé, les peintures ont commencé à se détériorer. En raison du grand nombre de visiteurs, cela a contribué à amplifier le problème, le Conseil supérieur égyptien des antiquités (SCA) et le Getty Conservation Institute collaborent à un plan en trois phases pour évaluer et gérer les effets de visiteurs sur la préservation de la tombe.

La phase 1 comprend la mesure du microclimat dans le tombeau et sur le site. Des capteurs mesurent la température de l'air, l'humidité et le dioxyde de carbone et le comptage du nombre de visiteurs. Les données sont enregistrées avec une centrale de mesure de Campbell Scientific CR10X (qui doit-être mise à jour avec une CR1000 lorsque les conditions politiques le permettront), les données sont ensuite transmises par modem cellulaire à une ligne terrestre et ensuite au siège du projet au Getty Center en Californie. Les données sont ensuite affichées automatiquement sur le site Web du projet.

Durant la phase 2, le Getty et le SCA vont analyser les données et déterminer l'effet des visiteurs sur le microclimat de la tombe, et quel effet ces changements dans le microclimat ont sur la détérioration des peintures des tombes. Ils pourront ensuite concevoir des stratégies de gestion de ces facteurs et de leurs effets.

La phase 3 entraînera la mise en œuvre de nouvelles procédures, en continuant à surveiller le microclimat pour jauger l'efficacité des stratégies de gestion des visiteurs. Les gardiens de la tombe continueront également d'étudier les moyens de préserver la tombe et les peintures murales pour l'avenir.

Sommaire

Application

Surveillance de l'environnement dans et près de la tombe pour aider à la conservation

Lieu

Egypte

Produits utilisés

CR1000 

Contributeurs

Shin Maekawa
Getty Conservation Institute

Organisations participantes

Supreme Council of Antiquities (Egypt)

Paramètres mesurés

Température, humidité, dioxyde de carbone, nombre de visiteurs

Site Web similaires

Monitoring de la tombe du Pharaon

Consultant/Intégrateur participants

Helio Scientific