Vue de la tour à flux de Warra. Plusieurs des bouches d'admission de l'AP200 sont visibles. Le CPEC200 est installé au sommet.
Vue de la tour à flux de Warra. Plusieurs des bouches d'admission de l'AP200 sont visibles. Le CPEC200 est installé au sommet.
Vue de la tour à flux de Warra. Plusieurs des bouches d'admission de l'AP200 sont visibles. Le CPEC200 est installé au sommet.
Bouches d'admission de l'AP200 et sondes de température sur la tour à flux de Warra
L'une des bouches d'admission de l'AP200 et une des sondes de température à ventilation forcée
Le CPEC200 équipé du système vortex au sommet de la tour à flux de 80 m de haut à Warra
La forêt d'eucalyptus environnante à Warra

Le site de recherche écologique de long terme (LTER) de Warra, situé dans le sud-ouest de la Tasmanie, a été créé en 1995 pour surveiller la santé et la dynamique écologiques sur le long terme dans une forêt d'eucalyptus humide. La superficie du site se compose de 15 900 hectares, en partie contenus dans la région du patrimoine mondial de Tasmanie (gérée pour la conservation) et en partie dans la forêt d'état (gérée pour des usages multiples, y compris la production de bois). Les études sur le site dont les principaux objectifs de recherche sont les suivants :

  • Étudier le processus éco-physiologiques et la vitesse d'accumulation et de décomposition du carbone dans une forêt humide d'Eucalyptus provenant d'incendies naturels passées
  • Mesurer les échanges de dioxyde de carbone, de vapeur d'eau et d'énergie entre la forêt et l'atmosphère en utilisant des techniques micrométéorologiques de flux turbulent ou d'Eddy covariance
  • Relier les processus éco-physiologiques et les taux d'accumulation et de décomposition du carbone avec le biotope du site
  • Pour utiliser les mesures de la tour à flux, en combinaison avec les données de télédétection et les modèles de surface terrestre, pour étalonner et estimer les échanges nets de carbone et d'eau à l'échelle régionale

Le site Warra de LTER comprend une tour à flux qui fait partie du réseau OzFlux (www.ozflux.org.au) et du réseau australien en tant que site de référence. La tour à flux se compose d'une tour treillis en acier de 80 mètres. Les flux turbulents de chaleur, de vapeur d'eau et de dioxyde de carbone sont mesurés au sommet de la tour à l'aide d'un système de flux turbulent ou Eddy corrélation à champ fermé CPEC200 de type Campbell Scientific avec une prise d'échantillon vortex. Une combinaison d'un système de profil AP200 de Campbell Scientific avec huit bouches d'admission et de capteurs de température avec des abris à ventilation forcée fournit un profil vertical de vapeur d'eau, de dioxyde de carbone et de température.

Les profils sont utilisés pour calculer la variation du stockage (c'est-à-dire de l'accumulation ou de l'épuisement) des deux gaz et de la chaleur. Le changement de stockage est ajouté aux flux turbulents pour déterminer un flux total ou l'échange net de l'écosystème pour chaque scalaire. Un système de profilage est particulièrement utile à un site tel que Warra, où le changement de stockage est important en période d'intensité de turbulence inférieure (par exemple, la nuit) et dans le couvert forestier particulièrement important.

Des mesures supplémentaires sont également effectuées au-dessus du couvert végétal avec les instruments de Campbell Scientific, y compris la température et l'humidité, la vitesse et la direction du vent, les précipitations, les rayonnements d'ondes courtes entrants et réfléchis et le rayonnement net. Au niveau du sol, la teneur en eau est mesurée en utilisant des instruments de réflectométrie dans le domaine temporel (TDR), tandis que les flux de chaleur et la température du sol sont également mesurés.

Depuis la création du site Warra de LTER, plus de 200 projets de recherche ont été entrepris sur le site et dix de ces projets ont été désignés comme des projets prioritaires conçus dans le but précis de poursuivre la recherche sur le long terme (plus de 15 ans). La tour à flux de Warra est l'un de ces dix projets importants.

Note : TERN Australie a mis en ligne une vidéo sur ce projet sur Vimeo : https://vimeo.com/260745357.

Sommaires des applications

Application

Études écologiques de long terme dans les forêts humides d'eucalyptus

Lieu

Warra LTER site, Tasmanie, Australie

Produits utilisés

CPEC200  CR3000  CR1000  AP200 

Contributeurs

Campbell Scientific Australia
Tim Wardlaw, Forestry Tasmania

Organisations participantes

Office des forêts de Tasmanie

Paramètres mesurés

Profil vertical de densité de CO2, densité de H2O, et la température pour le calcul de la variation du stockage ; des mesures à haute fréquence de la densité de CO2, de la densité de H2O, de la température sonique et du vent en 3D utilisés pour calculer les flux turbulent ; la température de l'air ; l'humidité ; la vitesse et la direction du vent ; les précipitations ; les rayonnements d'ondes courtes entrants et sortants ; le rayonnement net ; la phénologie ; la teneur en eau du sol ; le flux de chaleur du sol ; la température du sol

Site Web similaires

Warra Tall Eucalypt SuperSite
OzFlux Land-Atmosphere Observatory

Warra Long-Term Ecological Research


Consultant/Intégrateur participants

Campbell Scientific Australia
Voir le document PDF

Documents à télécharger