237 Capteur de mouillure de feuille
Sensible et durable
Compatible avec la plupart des centrales d'acquisition de données
météorologie : eau : energie : gaz & flux turbulents : infrastructure : terre :

Aperçu

Le capteur de mouillure de feuille 237 mesure l'humidité en déterminant la résistance électrique sur la surface du capteur (une surface humide est moins résistante). Il est principalement utilisé pour déterminer le pourcentage de temps pendant lequel une surface de feuille est humide, par rapport au temps pendant lequel la feuille est sèche.

Note 1 : Le 237 est conçu pour une excitation électrique de courte durée, une excitation cc, ca en continue peut endommager le capteur.

Note 2 : Les utilisateurs du capteur 237F doivent contacter Campbell Scientific pour avoir une copie du manuel.

Lire la suite

Avantages et caractéristiques

  • Le capteur est livré sans une couche de protection, ainsi le client peut choisir la finition de surface approprié qui convient le mieux à son application
  • Compatible avec toutes les centrales d'acquisition Campbell Scientific (y compris la série CR200X)
  • Imite les caractéristiques d'une feuille

Images

Description technique

Le 237 est constitué d'un circuit imprimé plaqué or en forme de doigts entrelacés. La condensation sur le capteur abaisse la résistance entre les doigts, c'est ce qui est mesurée par la centrale d'acquisition de données.

Les gouttelettes doivent toucher deux doigts simultanément pour modifier la résistance du capteur. Pour cette raison, le 237 est généralement recouvert de peinture au latex, qui permette d'étaler les gouttelettes d'eau. La couleur et le type de peinture affectent les performances du capteur. Campbell Scientific fournit le capteur non peint, permettant aux utilisateurs de choisir la peinture appropriée à appliquer sur la surface du capteur. La pigmentation appropriée devrait étroitement imiter les propriétés de la feuille à étudier.

Etalonnage

La résistance du capteur au niveau du point de transition de l'état humide / sec doit être déterminée. Une brusque variation de la résistance se produit pendant le passage de l'état humide-sec sur le capteur non revêtue de sa protection ; normalement cette transition est comprise entre 50 et 200 kOhms. Les capteurs enrobées ont une transition mal définie qui se produit normalement à partir de 20 kOhms au dessus de 1000 Ohms. Pour de meilleurs résultats, le capteur de mouillure de feuille doit être étalonné sur le terrain afin de déterminer le point de transition en fonction des différentes zones et de la végétation.

Spécifications

Résistance au point de transition humide/sec
  • Normalement 50 et 200 kOhm (sonde sans protection)
  • Normalement 20 à 1000 kOhm (sonde avec protection)
Température de fonctionnement 0°C à 100°C
Survie de courte durée en fonction de la gamme de température -40°C à +150°C
la sonde peut se fissurer si la température descend en dessous de -40 °C.
Peinture Le capteur est expédié sans peinture afin que le client puisse choisir la finition de surface appropriée pour correspondre au mieux à l'application.
Espacement entre les trous 6,73 cm
Diamètre des trous 0,54 cm
Dimensions 7,6 x 7,1 x 0,64 cm
Poids 91 g avec un câble de 3 m

Compatibilité

Veuillez noter : Ce qui suit montre des informations de compatibilité générales. Ce n'est pas une liste complète de tous les produits compatibles.

Centrale de mesure

Produits Compatibilité Note
CR1000 (obsolète)
CR1000X
CR200X (obsolète)
CR216X (obsolète)
CR300
CR3000
CR310
CR5000 (obsolète)
CR6
CR800
CR850
CR9000X (obsolète)

Informations de compatibilité supplémentaires

Considérations sur les centrales de mesure

Le capteur de mouillure de feuille 237 nécessite une entrée analogique unipolaire et une voie d'excitation commutée pour la mesure.

Compatibilité avec les centrales de mesure obsolètes

CR500 CR510 CR10 CR10X 21X CR23X CR9000

 

Documents à télécharger


FAQ

Nombre de FAQ au sujet de(s) 237: 11

Développer toutRéduire tout

  1. Variable, but always negligible. The theoretical maximum for each measurement is 5000 mV at 5 µA for less than 3 ms.

  2. Paint only with a flat latex paint. Usually, a high-quality, white, flat latex paint is used with a tiny amount of pigment.

  3. The mounting method used depends on the application. In plant canopies, consider mounting the 237-L so that it receives the least amount of solar radiation at noon. This means tipping the sensor, electrodes up, so that its sensing surface is parallel to the plane of the ecliptic. Tipping the sensor also minimizes the chance of water puddling on its surface.

    On non-living surfaces, such as a man-made structure, consider mounting the 237-L flat against a flat surface on the shady side. This will cause the 237-L’s thermal characteristics to be more similar to those of the surface being studied.

  4. Yes. The thermal characteristics of the 237-L are probably different from those of any surrounding objects, including leaves. Consequently, the 237-L will dry at a rate different from surrounding objects, including leaves.

  5. The 237-L is not designed to be used as a conductivity sensor. To our knowledge, a few people have tried this but have been unsuccessful. 

  6. No. The sensor signal can only be interpreted as either wet or dry.

  7. Only in the most basic sense. The signal output from the 237-L can only be interpreted as an indication of the presence of a conductive material bridging the two electrodes on its surface. If the circuit is open (infinite resistance or zero conductance), there is no conductive material.  If the circuit is closed, there is conductive material.

    The primary use of the 237-L is to indicate the presence of free water on the surface of surrounding objects. The thermal characteristics of the 237-L are probably different from those of any surrounding objects, including leaves. Consequently, the 237-L will dry at a rate different from surrounding objects, including leaves. Data from the 237-L are only interchangeable from measurement site to measurement site if the following are true:

    • Each 237-L is prepared and maintained in the same way.
    • Each 237-L is mounted in nearly identical environments.

    Plant disease researchers found that if a 237-L sensor was placed in a plant canopy at a consistent position, with a consistent coating of a spreading material on its surface (that is, paint), they could estimate when free water was in the plant canopy. From this discovery, they were able to formulate disease emergence models. The resulting models tolerate significant deviation in moisture-presence data. Even so, use of a different spreading material, or difference in sensor positioning, may invalidate the data.

  8. Both leaf wetness sensors are compatible with all Campbell Scientific dataloggers. However, the 237 is often used in large legacy networks that rely on the 237 for data continuity. The 237 does require painting and field calibration, whereas the LWS does not.

Applications

Delaware: Environmental Observing System
The Delaware Environmental Observing System (DEOS) is a real-time system dedicated to monitoring environmental conditions......En savoir plus
West Texas Mesonet
The West Texas Mesonet (WTM) project was initiated by Texas Tech University in 1999 to......En savoir plus