Depuis ses débuts en 1981, le but principal du programme Community Environmental Monitoring Program (CEMP) a été d'impliquer les gens des communautés autour du site d'essais du Nevada (NTS) dans son programme de surveillance hors site pour le rayonnement nucléaire. Après tout, vous vous demanderez plutôt si il est sûr de vivre dans votre communauté, votre voisin qui partage vos préoccupations ou un étranger qui vit ailleurs ?

Le NTS est situé à 65 miles au nord de Las Vegas et est plus grand que le Rhode Island, donc la surveillance de la zone hors site signifie que le CEMP couvre une large région (29 stations dans le Nevada, l'Utah et la Californie autour du NTS).

Lorsque le programme a commencé, les stations devaient être visitées chaque semaine par les personnels de l'Environmental Protection Agency (EPA). Des échantillons de filtres à air, des graphiques sur des bandes de barographe et des cassettes magnétiques ont été utilisés pour stocker des données provenant du détecteur gamma. Les données des cassettes ne pouvaient être téléchargées que lorsque les techniciens de l'EPA étaient de retour au bureau, ce qui signifie que cela prennait une semaine ou plus avant que les données aient été examinées, et les résultats ne n'étaient pas à la disposition du public. Merci aux progrès technologiques de stockage et de transmission de données, avec la capacité de programmer à distance les instruments, les données de la majorité des stations du CEMP sont maintenant disponibles en temps quasi-réel sur le site internet : www.cemp.dri.edu.

Aujourd'hui, le Desert Research Institute (DRI) dépendant de l'enseignement supérieur du Nevada gère le CEMP pour le compte de l'US Department of Energy, National Nuclear Security Administration (DOE / NNSA). En 1999, lorsque DRI a commencé la gestion du programme, une suite complète d'instruments météorologiques ont été ajoutés aux stations, ainsi que l'instrument de rayonnement de fond gamma primaire, les données sont stockées et transmises à partir des centrales de mesure Campbell Scientific CR1000. Une variété de méthodes sont utilisées pour obtenir les données sur la page Web du CEMP. Dans la plupart des endroits éloignés, l'information est transmise par satellite GOES à partir de laquelle les données peuvent être téléchargées à chaque heure. Dans les endroits avec un accès à Internet, le CEMP utilise l'interface Ethernet Campbell NL100 pour transmettre des données et il y a un endroit qui utilise un modem téléphonique Campbell.

Le réseau CEMP repose sur des stations fixes. Mais que faire si vous avez un manque de données à un endroit, ou si vous avez besoin de collecter des données à un endroit où un site permanent n'a pas été pourvu d'instruments de mesure ? Pour cela, la DRI a développé des stations de surveillance de l'environnement portables (PEMS). Pour le DOE / NNSA dans le Nevada, les PEMS ont été utilisées pour surveiller les émissions de rayonnements gamma, pour mesurer le radon, pour l'échantillonnage de l'air et l'énergie solaire. Les PEMS ont également été situées près d'une station CEMP permanente dans le cadre de la qualité des mesures pour assurer l'exactitude de la collecte de données.

La DRI a conçu une station de base PEMS en prenant tous les équipements que l'on peut trouver dans une station CEMP et de les placer sur une remorque à plate-forme. Une PEMS peut être préparée pour le transport en moins d'une heure et après utilisation être reconfigurée en une heure pour un autre emplacement. Autres avantages de mettre le matériel sur une plate-forme est que le système de mesure est configuré de façon identique d'un endroit à un autre et que son empreinte est relativement faible, et il peut être personnalisé selon les besoins.

Une PEMS est configurée à partir d'une une tour météo de 4 m (qui peut être posé sur la plate-forme de la remorque pour le transport), les instruments météorologiques qui vont sur la tour et une chambre à ions sous pression pour la détection des rayons gamma. Tout cela est alimenté par des panneaux solaires, avec un système pour la transmission de données par satellite. L'Internet sans fil ou des modems téléphonique peuvent également être ajoutés, lorsque la station est installée dans des zones peuplées.

En accord avec la configuration de la station CEMP, un échantillonneur d'air et son enceinte ont été ajoutées aux remorques. Mais l'échantillonneur d'air nécessite une alimentation secteur, en tant que telle, c'est le facteur limitant pour une gestion à distance du système de mesure. La DRI a exploité les PEMS dans des endroits sans courant alternatif lorsque les instruments de rayonnement météorologiques et gamma seuls pouvaient être alimentés par de petits panneaux solaires.

À ce jour la DRI a construit trois remorques pour quatre projets différents, ils sont exploités avec succès dans des environnements extrêmes, le désert de Tecopa, en Californie (près de Death Valley), dans les déserts élevés du centre du Nevada à une altitude de plus de 1830 m. La flexibilité de la programmation des centrales d'acquisition de données de Campbell Scientific ont fait qu'il est relativement facile d'ajouter d'autres instruments utilisés sur les PEM pour ces projets (des détecteurs de radon, des échantillonneurs d'air, des capteurs de rayonnement et des capteurs de flux de poussière).

Sommaire

Application

La surveillance du rayonnement près du site d'essai nucléaire

Lieu

Nevada, USA

Produits utilisés

NL100  CR1000 

Contributeurs

Lynn Karr, Desert Research Institute

Organisations participantes

U.S. Department of Energy, National Nuclear Security Administration

Paramètres mesurés

Les rayonnements gamma, les particules, la vitesse et la direction du vent, la température de l'air, l'humidité, la pression atmosphérique, les précipitations


Voir le document PDF

Documents à télécharger

Applications