CMP10 Pyranomètre étalon secondaire ISO

Aperçu

Le CMP10, fabriqué par Kipp & Zonen, est un pyranomètre étalon secondaire ISO qui mesure le rayonnement solaire pour toute la gamme du spectre solaire. Il se connecte directement à une centrale de mesure Campbell Scientific et convient parfaitement aux réseaux de stations météorologiques et à la recherche et au développement en matière d'énergie solaire.

Lire la suite

Avantages et caractéristiques

  • La conception du détecteur et sa réponse plus rapide en font un capteur plus performant que le CMP6.
  • Compatible avec la plupart des enregistreurs de données Campbell Scientific
  • Le niveau à bulle intégré est visible sans enlever le pare-soleil
  • La cartouche de dessiccant interne empêche la formation de rosée sur les côtés intérieurs des coupoles.
  • Compatible avec le chauffage/ventilateur CVF4 qui garde les coupoles exemptes de glace et de rosée.
  • Mesure le rayonnement solaire réfléchi lorsqu'il est inversé
  • Fournit des mesures à la lumière directe du soleil, sous le couvert des plantes, lorsque le ciel est nuageux, et sous la lumière artificielle.

Images

Description technique

Le CMP10 mesure le rayonnement solaire à l'aide d'une thermopile noircie de haute qualité protégée par deux coupoles en verre. Sa sensibilité spectrale de 285 à 2800 nm, le rend idéal pour les applications en plein soleil, sous les couverts végétaux, dans les serres ou les bâtiments, et peut-être inversé pour mesurer le rayonnement solaire réfléchi.

Une cartouche de séchage interne empêche la formation de rosée sur les côtés intérieurs des dômes du CMP10. Campbell Scientific propose également le chauffage/ventilateur CVF4 qui garde ses dômes exempts de glace et de rosée.

Le CMP10 comprend un pare-soleil blanc encliquetable qui réduit la température du capteur. Un niveau à bulle et des vis de réglage du niveau permettent de niveler le capteur sans utiliser une base de nivellement.

Le CMP10 produit un signal en millivolt qui est mesuré directement par une centrale de mesure de Campbell Scientific.

Spécifications

Capteur Thermopile noircie de haute qualité protégée par deux dômes en verre
Description de la mesure Mesure du rayonnement solaire sur toute la gamme du spectre solaire
Classification ISO Classe A (étalon secondaire)
Gamme spectrale 285 à 2800 nm
Plage de sensibilité 7 à 14 µV/W/m2
Dépendance à la température de la sensibilité < 1% (-10°C à +40°C)
Temps de réponse < 5 s (95% de la valeur finale)
Décalage du zéro dû au rayonnement thermique < 7 W/m2 (200 W/m2)
Non-Stabilité < 0,5% (variation/an)
Non-Linéarité < 0,2% (0 à 1000 W/m2)
Erreur de direction < 10 W/m2 (jusqu'à 80° avec 1000 W/m2)
Erreur d'inclinaison < 0,2%
Exactitude du niveau 0,1°
Impédance 10 à 100 Ω
Plage de températures de fonctionnement -40°C à +80°C
Sortie de signal typique 0 à 15 mV (pour des applications atmosphériques)
Rayonnement maximum 4000 W/m2
Incertitude quotidienne prévue < 2%
Diamètre du dôme 5 cm
Largeur 15 cm avec pare-soleil
Hauteur 9,25 cm
Poids 0,9 kg avec 10,1 m de câble

Compatibilité

Veuillez noter : Ce qui suit montre des informations de compatibilité générales. Ce n'est pas une liste complète de tous les produits compatibles.

Centrale de mesure

Produits Compatibilité Note
CR1000 (obsolète)
CR1000X
CR200X (obsolète)
CR216X (obsolète)
CR300
CR3000
CR310
CR5000 (obsolète)
CR6
CR800
CR850
CR9000X (obsolète)

Informations de compatibilité supplémentaires

Montage

Le CMP10 dispose d'un niveau à bulle et de deux pieds de nivellement, ce qui lui permet d'être mis à niveau sans utiliser une base de nivellement. Ce pyranomètre se monte sur un mât, un bras de montage ou un poteau (2,54 cm à 5,33 cm de diamètre extérieur) via le support de montage CM255 ou CM255LS. Le CMP10 doit être monté loin de toute obstruction ou surface réfléchissante qui pourrait nuire à la mesure.


FAQ

Nombre de FAQ au sujet de(s) CMP10: 3

Développer toutRéduire tout

  1. En raison de la perte de rayonnement IR, presque tous les instruments à thermopiles ont généralement un décalage négatif. Ce décalage est le plus facilement visible la nuit, quand une petite valeur négative est lue au lieu de zéro. Ce même décalage est présent pendant la journée, mais il n'est pas aussi visible à cause de l'importance du signal solaire.

    Un autre problème commun concerne la mise à niveau d'un instrument. La mise à niveau d'un instrument de thermopile peut entraîner des erreurs dans la composante du faisceau direct car la réponse en cosinus n'est pas correcte. Ces erreurs sont plus notables lorsque le soleil est proche de l'horizon car l'angle est peu profond.

  2. L'ISO et l'OMM classent les pyranomètres de première classe, comme le CMP6, comme étant adaptés à l'exploitation des réseaux. Toutefois, si la précision est une préoccupation primordiale, envisagez plutôt d'utiliser des pyranomètres étalons secondaires, tels que le MS-80, SR20, CMP11 et le CMP21.

  3. De nombreux capteurs Campbell Scientific sont disponibles avec différentes options de terminaison de câble. Ces options comprennent les éléments suivants :

    • Par défaut le câble du capteur se termine par des fils étamés, qui se connectent directement au bornier d'un multiplexeur ou d'une centrale de mesure.
    • Vous pouvez choisir d'avoir un connecteur qui se fixera sur une embase sur votre coffret pré-câblé, dans ce cas il faut prendre l'option 03C (référence : 009384) ou 02C (on utilisera un connecteur 02C (référence : 009551) pour un panneau solaire par exemple).
    • Certains systèmes de mesure comme le CS110, les stations météorologiques ET107 ou l'ET106 ont des connecteurs spéciaux.
    • Pour les capteurs sans fil de la série CWS (il existe des connecteurs pour le module CWS900E en option), cela permet de connecter un capteur à l'interface sans fil CWS900E.

    Note : La disponibilité des options de terminaison du câble varie selon le capteur. Par exemple, les capteurs peuvent avoir aucune, deux ou plusieurs options à choisir. Si une option souhaitée n'est pas répertoriée pour un capteur spécifique, contactez Campbell Scientific pour obtenir de l'aide.